FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue sur le Forum de la Team -=FFI=- 
CANON 155 mm G.P.F. (Grande Puissance FILLOUX)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MAJORDAM
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 1 385
Localisation: caen/normandie

MessagePosté le: Mar 28 Sep - 15:10 (2010)    Sujet du message: CANON 155 mm G.P.F. (Grande Puissance FILLOUX) Répondre en citant

CANON 155 mm G.P.F.

(Grande Puissance FILLOUX)



http://macabeo.fr/F/HF.html



Le canon de 155 mm G.P.F pensé par le lieutenant-colonel Filloux, est caractérisé par son affût biflèche qui permet d’obtenir un champ de tir horizontal de 60°, par sa faible hauteur de genouillère (1,38 mètre) et par la largeur de sa voie (2,7 mètres). En concurrence dès 1916 avec le matériel de 155 mm L Schneider, il fut réalisé conjointement à Puteaux et aux ateliers Renault. Engagé dès 1917 sur le front des Flandres le 155 G.P.F a été aussi adopté par l’armée américaine.



En 1918 l’atelier de Puteaux mit au point le canon de 155 G.P.F à chambre agrandie qui permet une augmentation substantielle de la portée évoluant de 16000 m à 19000 m. La bouche à feu se compose d’un tube canon renforcé par plusieurs manchons et frettes, porté par un bloc d’acier appelé glissière reposant sur l’affût. Ce dernier, en acier moulé, repose sur un châssis portant à l’avant sur l’essieu et les roues et est relié à l’arrière à deux flèches permettant d’encrer la pièce.



Chaque canon possède comme appareil de pointage, un niveau à vis globique portant un goniomètre, qui permet d’effectuer le pointage en direction et en hauteur grâce au niveau porté par le pied du goniomètre.



Par la suite certaines des pièces utilisées par l’armée allemande ont été complétées soit par un bloc lunette placée à droite, permettant ainsi un pointage rapide sur le but à atteindre, soit d’un cadran du coté gauche permettant une mise en batterie rapide lors du calcul en site.



Autre modification notable effectuée par la présence d’un volant sur la flèche de droite, permettant une rotation rapide de la pièce sur son chemin de roulement circulaire. D’autre par le 155 GPF employé en cuve nécessite une ouverture, dans le plancher ou le béton, pour pouvoir faire évoluer le bloc culasse lors du tir.



A la veille de la seconde guerre mondiale le parc d’artillerie français disposait de 449 pièces de 155 mm GPF mai seulement 352 matériels furent mobilisées en avril 1940.



Les flèches ouvrantes sont une nouveauté dans les matériels français de cette époque.
Présenté fin 1916 avec une portée de 16000 mètres il est adopté à cause de son champ de tir horizontal de 60° et de son train de roulements à roues métalliques, bondages pleins et suspensions à ressorts. Les premiers 155 GPF ont été utilisés en août 1917 sur le front des FLANDRES.



  Capacités:



- Dénomination allemande: 15,5 cm K418 (f)
- Projectile : 43kg.
- Champ de tir horizontal : 60°.
- 4 charges - V° : de 550 à 735m/s.
- Champ de tir vertical : 0 à 35° (fosse de recul).
- Portée maximale : 19500m.
- Poids en batterie : 11500kg.
- Débit : en 5 minutes : 8 coups - horaire : 30 coups.
- Poids en ordre de marche : 13000kg.
- Traction : automobile seulement, 7/10km/h (amélioré par la suite) en particulier sur le modèle fabriqué aux U.S.A. entre les deux guerres (celui de l'Ecole).
- Mise en batterie : 3 à 4 heures : il faut creuser la fosse de recul.
- Vie balistique : 4 000 coups s'il est bien entretenu. L'usure se présente sous la forme d'une « avance au cône « de forcement ; après usure on fraise une chambre plus longue et on peut tirer 4 000 autres coups.



Particularités:



- Seul canon portant des inscriptions incitant à l'entretien : " Un canon bien entretenu en vaut deux " sur le boîtier de commande de la direction. "Soyez bons pour vos freins ! " sur la glissière du frein (la première inscription n'existe pas sur les canons U.S.A.). Ce canon demande en effet une surveillance particulière et un entretien rigoureux.



- Ses flèches ouvrantes lui permettent, sans débêcher de battre un front égal à sa portée.
- Canon large : voie : 225 cm - largeur : 270cm.
- Équilibré sur ses tourillons qui sont relativement bas il faut donc creuser une fosse de recul de 6 mètres cubes avec écoulement des eaux.
- Lien élastique à recul variable en fonction de l'angle de tir (110 à 180 cm).
- Appareil de pointage à collimateur.



Canon long de moyen calibre à grands champs de tirs vertical et horizontal par flèches ouvrantes.
Munitions à charges multiples.
Apte aux concentrations de toutes natures sur objectifs moyennement organisés.



 

_________________
HONNEUR ET PATRIE
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Sep - 15:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved