FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue sur le Forum de la Team -=FFI=- 
CANON 75 mm M-1897

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MAJORDAM
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 1 385
Localisation: caen/normandie

MessagePosté le: Mar 22 Juin - 20:36 (2010)    Sujet du message: CANON 75 mm M-1897 Répondre en citant

CANON 75 mm M 1897
  
 


Le canon 75 mm modèle 1887 est une pièce d'artillerie de campagne de l'armée francaise, qui est l'un des canons les plus célèbres de tous les temps. D'une conception révolutionnaire pour son époque, il regroupe, en effet, tous les derniers perfectionnements intervenus dans l'artillerie à la fin du XIXe siecle, à savoir : l'utilisation de la poudre sans fumée, de la munition encartouchée, de l'obus fusant, d'un chargement par la culasse selon le procédé Nordenfelt, et d'un frein de recul hydropneumatique. Cette synthèse, en éliminant les effets du recul, rendait enfin possible un vieux rêve des artilleurs, le tir rapide. C'est à cause de ses caractéristiques qu'il fut surnommé le « canon roi ».   


    
Devenu un emblème de la puissance militaire française, connu bientôt comme le soixante quinze, voire notre glorieux soixante quinze, il fait l'objet d'un culte de la part des militaires et patriotes français, qui voient en lui une solution miracle à tout problème. Cet enthousiasme conduira à négliger entre autres la modernisation de l'artillerie lourde, erreur qui sera durement payée lors de la 1er GM. En effet si le 75 est le meilleur canon de campagne de l'époque, il est beaucoup moins à l'aise et utile dans une guerre de position, où l'on a besoin d'artillerie lourde, pour atteindre les troupes retranchées. Il se distinguera néanmoins de façon glorieuse, mais en grande partie grâce à ses servants qui paieront un lourd tribut. Encore en service en grand nombre dans l'armée française de 1940, il se montra cette fois-ci dépassé dans la guerre de mouvement, car on avait tardé à le rendre apte à la traction automobile, désormais nécessaire. Il connaîtra toutefois, une seconde jeunesse comme pièce antichar, aux mains de la Wehrmacht et des Force francaise libres.  

 

    
Le canon en lui-même est constitué d'un unique tube en acier fretté, renforcé à l'arrière par un manchon porte-culasse. Il est long de 2,72 mètres et pourvu de vingt-quatre rayures à pas constant vers la droite et profondes de 0,5 millimètres, sur une longueur de 2,23 mètres. Il repose sur une jaquette en bronze qui sert de chariot lors du recul. Il est fermé à l'arrière par un bloc culasse à vis excentrée de type Nordenfeld. Cet élément permet un tir très rapide et sécurisé, l'ouverture et la fermeture de la culasse, se fait par un simple mouvement d'environ 120° de la poignée de manivelle, ce qui obture la chambre, par une rotation de la vis-culasse, dont l'étanchéité est de plus assurée par la douille en laiton de l'obus. Le percuteur n'étant en face de l'amorce de douille que lorsque la culasse est toute verrouillée, toute action prématurée sur la cordelette du tre feu ne peut déclencher le tir, rendant l'opération très sûre. Après le tir, l'ouverture de la culasse actionne un mécanisme d'extraction de la douille, qui est tirée par son bourrelet postérieur.
   

    


Durant la Première Guerre mondiale, le canon de 75 (officiellement nommé "canon de 75 Mle 1897") passa dans la légende en tant que le canon qui permit la victoire. Bien que ses plans fussent ultrasecrets, il était déjà célèbre avant 1914, mais après 1918, sa réputation était mondiale. Les Français comptaient sur son faible coût et sur sa grande cadence de tir pour combler leur manque d'artillerie lourde. Ce canon était parfait pour les tirs de barrage massifs contre les tranchées de la Grande Guerre, mais il était dépassé en 1939. Lors de la déclaration de guerre, l'armée française disposait de 4 500 de ces canons et elle les aligna face aux Allemands.



Ce canon avait été très exporté, ses acheteurs avaient été les Américains, les colonies françaises, les Portugais, les Grecs, les Roumains, les Irlandais et bien d'autres. Ce canon fut également utilisé comme arme de char, mais ce furent les Américains qui en tirèrent le meilleur parti avec leurs Sherman M3 et M4. Entre les deux guerres, l'armée français améliora son canon et produit le Mle 1897/33 avec un nouvel affût. Un autre changement fut la pose de pneumatiques sur les roues de la plupart des canons de 75. Après la défaite de 1940, les Allemands prirent des centaines de canon de 75 et s'en resservirent sous la désignation " 7,5 cm FK 231(f).



D'abord utilisé par les forces d'occupation, il fut ensuite largement utilisé sur le front de l'Est où il s'avéra mortel pour les chars russes T-34/76, une fois équipé d'un obus spécial allemand. Ce canon antichar improvisé fut baptisé 7,5 cm Pak 97/38 et rendit de fiers services à la Wehrmacht. Cette pièce d'artillerie fut la meilleure d'une époque et demeurera à jamais un exemple d'innovation technique dans l'artillerie.



Spécifications techniques
  
Calibre75 mm
Poids de l'obus6,175 Kg
Portée maximale11 110 m
Masse1 970 Kg en déplacement et 1 140 Kg en action
Longueur2,72 m
Élévation-11 ° à 18 °
Rotation6 °
Vitesse initiale575 m/s

*cadence de tir 15 coup minute
  

Le canon de 75 mm français est entré dans la légende comme le premier canon d'artillerie moderne.

Histoire>>  http://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_de_75_Modèle_1897

    

_________________
HONNEUR ET PATRIE
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Juin - 20:36 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved