FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue sur le Forum de la Team -=FFI=- 
RENAULT D-1

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MAJORDAM
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 1 385
Localisation: caen/normandie

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 14:45 (2010)    Sujet du message: RENAULT D-1 Répondre en citant

RENAULT-D1

   

Le "Char D1" Renault est le char léger développé en 1928, sur demande de la Direction de l'Infanterie, à partir du Renault NC 29. Ce dernier, destiné à l'exportation, est un FT17 dont les trains de chenilles ont été remplacés par de nouveaux trains à grands ressorts verticaux. Le D1 s'en distingue par une nouvelle coque plus large et par une nouvelle tourelle.


  

Il est adopté par l'Armée française en 1929 et construit à 160 exemplaires (dont 10 de présérie).
L’équipage est de 3 hommes : le chef de char, le conducteur, le radio-télégraphiste. Ce 3e homme explique la coque plus large.
Son poids est de 14 tonnes.



Les dimensions sont les suivantes : longueur H.T. : 4810 mm ; largeur H.T. : 2160 mm ; hauteur H.T. : 2400 mm (hauteur caisse : 1550 mm) ; ( donc V = 25 (contre 15 pour un FT17 et 32 pour un D2) ).


  

La coque de forme très simple est en plaques planes boulonnées sur un cadre cornière. Elle ne comporte pas de volumes surplombant les chenilles. Le poste conducteur forme saillie sur le glacis selon une disposition qui sera reprise par de nombreux chars. À l'arrière, le capot moteur  est en pente. Le char peut être équipé d'une queue de franchissement. Il comporte normalement une grande antenne cadre triangulaire coté droit.

  
Soldats Allemands posant devant l'épave d'un D1  

Le blindage est de 30 mm dans les parties exposées.
Le D1 est armé d’un 47 SA en tourelle. On lit couramment qu'il s'agit d'un 47 SA 34, ce qui est inexact. En fait, les premières tourelles ST (section technique) sont équipées du "47 pour ST2" qui est un 47 modèle 1892 de Marine raccourci. Par contre les tourelles de série, livrées seulement en 1936 sont effectivement équipées d'un 47 SA 34. La tourelle comporte une mitrailleuse autonome. C'est une tourelle dite "à deux armes".



La tourelle définitive ST2 est moulée. Sommairement, elle a une forme de baquet retourné, mais sa forme détaillée est complexe. C'est une tourelle à 3 niveaux de vision. Ce sera le gros échec de ce char, échec dénoncé même au niveau le plus élevé et qui aura des conséquences graves sur la suite. Elle est dans l’axe du char. Notons que les premières ST2 disposent d'un tourelleau plat, en forme d'assiette renversée, au lieu du "bonnet chinois" qui équipe les suivantes.


En attendant sa tourelle définitive, le D1 est équipé de tourelles pour FT17, moulées ou rivetées.
La chenille est droite et se caractérise par sa suspension typique à grands ressorts verticaux, normalement cachés par le coffrage de protection. On distingue au sommet de ce dernier, les nombreux bossages qui tiennent les ressorts et les balanciers. Le barbotin est à l'arrière et la roue tendeuse, au bout d'une longue pince en U, à l'avant. Le D1 a 15 roues de route par coté. Il n'y a pas de galets support mais des glissières en bois dur.



Peu fiable, de faible puissance, inconfortable, mal conçu, peu performant en tout-terrain, déjà usé lorsque les tourelles définitives furent livrées, le D1 n'a pas laissé un souvenir impérissable à ses utilisateurs et n'a pas marqué comme il l'aurait dû la doctrine française d'emploi des chars.



Le D1 entra en service en 1931. Peu fiable, peu puissant, inconfortable, mal conçu, peu performant en tout-terrain, déjà usé lorsque les tourelles définitives furent livrées, le D1 n'a pas laissé un souvenir impérissable à ses utilisateurs et n'a pas marqué comme il l'aurait dû la doctrine française d'emploi des chars. En 1937, les D1 furent expédiés en Tunisie et équipent trois bataillons don't un fut ramené en France en juin 1940 et envoyé au combat. 
  
 
  

  
La centaine de D1 survivants permirent de reéquiper l'armée de l'armistice. Puis en novembre1942 le D1 connut son dernier emploi opérationnel d'abord contre les forces américaines, puis contre les forces de l'Axe en Tunisie. 

  Caractéristiques
 
D1 
  Equipage
  3 hommes
  Production
  150 unités de 1930 à 1931
  Masse
  14 tonnes
  Moteur
  Renault 4 cylindres de 74 Ch.    
Conso : 145 litres aux 100 (réservoir de 180 litres)
  Dimensions
  Longueur : 4,81 m
  Largeur : 2,16 m
  Hauteur : 2,40 m
  Performance
  Vitesse sur route : 18 Km/h
  Autonomie moyenne : 90 Km
  Armements
  Canon de 47 modèle 34
  2 mitrailleuses Châtellerault modèle 31 de 7,5 mm
  Blindage
  Max : 40 mm
  
www.minitracks.fr/renault-d1.htm
   

_________________
HONNEUR ET PATRIE
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Juin - 14:45 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des resistants Index du Forum -> La Deuxieme Guerre Mondiale -> Encyclopedie -> France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved